Passer au contenu de cette vue

IFADEM - Module 4: Développer la communication écrite en français chez l'élève IFADEM-OIF-AUF

L'inscription à ce cours se fait sur invitation seulement

À propos du cours

De façon générale, l’examen des productions (compositions, évaluations des séances, examens du certificat de fins d’études élémentaires) en expression écrite et les entretiens avec les enseignants révèlent que les élèves :

  • ont des difficultés à produire un texte avant la deuxième voire la troisième étape ;
  • n’ont pas envie d’écrire, ils ne voient pas souvent le sens et la portée de cet acte ;
  • n’ont pas souvent d’idées divergentes, ils développent pratiquement tous les mêmes idées.

Des études ont également permis de mettre en évidence la faiblesse des performances des élèves en expression écrite. En effet, les résultats du Système national d’évaluation des rendements scolaires (SNERS) 2013 indiquent que les scores obtenus par les écoles du public au cours préparatoire (CP) sont de 33,51 % en lecture et 20,19 % en production d’écrits. Au cours élémentaire deuxième année (CE2), pour les mêmes disciplines, les scores sont respectivement 11,77 % et 9,55 %.

Or, l’appropriation des compétences en expression écrite est déterminante pour la maitrise du français par l’élève (voir Curriculum de l’éducation de base – CEB) et pour son avenir scolaire. C’est dire qu’il est urgent d’analyser ces performances afin d’y trouver des solutions.

Les difficultés des élèves en expression écrite relèvent des causes suivantes :

  • le fait que le français a le statut de langue seconde pour les élèves ;
  • l’absence ou le déficit de manuels ;
  • le niveau faible des enseignants en français avec le test national en français (TNEF) ;
  • le déficit de formation (initiale et continue) des enseignants en didactique de la communication écrite ;
  • le fait que la plupart des enseignants dans leur didactique de l’expression écrite éprouvent des difficultés à établir, d’une part, le lien entre le langage, la compréhension écrite (lecture) et la production écrite (première étape) et, d’autre part, entre la lecture et la production écrite (deuxième et troisième étape) malgré les directives du CEB.

Format

La durée du module est un mois.

Les enseignants (ou) Équipe pédagogique

El Hadji Mamadou DIOP

Inspecteur de l’enseignement élémentaire – Direction de la formation et de la communication

Moussa FALL

Professeur de linguistique française moderne à l’Université Cheich Anta Diop de Dakar – Inspecteur général de l’éducation et de la formation – Expert PISA-D, OCDE

Mohamadou Cheikh FALL

Chef du Bureau partenariat – ministère de l’Éducation nationale

Cheikhena LAM

Inspecteur de l’éducation – Secrétaire général de l’Institut national d’étude et d’action pour le développement de l’éducation, INEADE

Plan du cours

Les rubriques du module

  • Ce qu’on a constaté.
  • Les objectifs de ce livret.
  • Ce que j’en sais pour commencer.
  • Ce que je devrais savoir.
  • Ce que je devrais savoir faire.
  • Ce que je devrais savoir faire et faire faire.
  • Je m’évalue.

Conditions d'utilisation

Conditions d’utilisation du contenu du cours

Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale

Cette licence permet aux autres de distribuer, remixer, arranger, et adapter votre œuvre, à des fins non commerciales, tant qu’on vous accorde le mérite de la création originale en citant votre nom. C’est le contrat le plus souple proposé. Recommandé pour la diffusion et l’utilisation maximales d’œuvres licenciées sous CC.


Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions

Cette licence permet aux autres de remixer, arranger, et adapter votre œuvre à des fins non commerciales tant qu’on vous crédite en citant votre nom et que les nouvelles œuvres sont diffusées selon les mêmes conditions.


Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification

Cette licence est la plus restrictive des six licences principales, n’autorisant les autres qu’à télécharger vos œuvres et à les partager tant qu’on vous crédite en citant votre nom, mais on ne peut les modifier de quelque façon que ce soit, ni les utiliser à des fins commerciales.

Droits réservés

Licence restrictive : la production relève de la propriété intellectuelle de son auteur et ne peut donc pas être réutilisée.

Conditions d’utilisation des contenus produits par les participants